Écrivains poètes de Suisse et d’ailleurs écrivant en français

_________________________________________

 

 

Élisabeth Shupbach

 

 

Comme cet amour qui, sans trompette ni tambour

doucement s’est glissé jusque vers vous,

jusqu’au seuil de votre porte ;

combien ne vient-il pas bousculer

votre vie et ces longues années

votre coeur semblait si décidé

à ne plus jamais connaître l’amour

que seul un homme puisse être capable de donner.

 

Et voilà

comme dans « La Belle au Bois dormant »

ce Prince vous a réveillée.

Bien qu’encor un peu étonnée ou apeurée,

vos yeux ne brillent plus que pour lui,

 

Il s’accroche chaque jour un peu plus.

Il ne vous lâchera plus,

j’en suis fort convaincue.

 

Laissez-vous caresser par ses mots, par ses gestes

qui feront de vous une femme aimée.

 

Combien de femmes n’ont-elles pas rêvé

qu’un jour cela pourrait aussi leur arriver.

 

Soyez bien attentive.

Ne rejetez pas

ce que le destin dépose à vos pieds.

 

Laissez-vous aimer

car rien ne peut remplacer

mais tout peut recommencer.

 

Laissez-vous aimer et aimez

tant que vous le pouvez.

 

 

 

Le troubadour et son monde

 

 

 

 

 

 

« Diptyque »

Jef Gianadda « Le manque »

(titre « senti ») par l’écrivain Amélie Nothomb

Galerie de Rue, Jacques et Adriana Basler, automne 2010

 

 

Le manque

 

Partir

sous la pression d’inaccessibles envies

 

vagabonder

à la poursuite de chimériques rêves

 

s´égarer

dans la jungle inextricable du besoin

 

s’enliser

dans la glu du désir inassouvi.

 

Mais dans l’opacité de cette quête

retrouver

le feu vivifiant qui éteint le manque.

 

 

Amalita Hess